« Walk, breathe and Die »,

« Breathe, walk and die » nous offre bien plus qu’une ballade au cirque car cette mise en scène haute en couleurs se veut en plongée totale dans le cirque de la vie,avec les oeuvres-installations de Ugo…

Au sortir de cette bulle de savon colorée…

soudain les clowns sont dans la rue,dans le métro, en train de se photographier,devant les oeuvres…

Marionnettes étriquées dans leur 2 pièces griffé,sac LV et Samsung de rigueur, obèses de l’intérieur, gavées de vide

Théâtre de la cruauté, désormais le quotidien ob-scène que nous partageons avec ce pays…

Petit poème en prose de Jean Sicard

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s