Autour du Monde de Laurent Mauvignier

imageUne vision de la globalisation au quotidien où en ce mois de mars 2011, chacun partage cette vision des vagues déferlantes sur le Japon sauf Fumi, dans la dernière nouvelle du livre « Moi, j’avais l’enregistreur dans la main et je savais que tu étais vivante. Il faut que tu sois vivante, il le faut, Mamie. Mamie, il faut car sinon à quoi bon parler dans le vide, à quoi bon parler pour personne, sinon?  » Les histoires de chacun s’enlacent ou non, se font écho ou non, racontent apathie, sympathie, indifférence, violence, contradictions, silences, vacarme, amour, haine, envie de vivre ou refus, intolérance ou écoute, traversées de soi sur toutes les tonalités, réveillées ou anéanties par ce drame.

J’ai adoré ce livre et même s’il raconte de toutes les manières l’adage commun que chaque voyage est un retour sur soi et une archéologie de sa propre vie « quand on part si loin de chez soi, ce qu’on trouve parfois, derrière le masque du dépaysement, c’est l’arrière-pays mental de nos terreurs », ce qui ressort profondément c’est une écoute de l’autre pleine d’humour sur nos dénis, nos désillusions et notre incroyable espoir que l’on peut toujours jeter les dés une nouvelle fois!

Et quelle originalité des histoires humaines! Aucune uniformité derrière ce partage d’un même monde, des mêmes images!

Vivent l’universel humain et l’irréductibilité des différences alors que l’on se retrouve à travers une expression ou une autre dans chacun!

Nous sommes tous Jaycee et Alec, Fancy et Peter, Luli et Salma, Geronimo et Ernesto, Mitch et Vince…

2 réflexions sur « Autour du Monde de Laurent Mauvignier »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s