FRED IN CHINA – L’actu social media chinoise de la semaine

 

Désormais, retrouvez tous les mercredis la chronique social média de #FredinChina sur lepetitjournal.com.
Ce qui a buzzé la semaine dernière ?
L’équipe islandaise dans l’Euro 2016, un duel entre l’homme et la machine , et un débat sur le style des enseignes chinoises.

HOT TOPIC : FRANCE VS ISLANDE

C’est dernier épisode de #FredinChina avant la rentrée de septembre. Le HotTopic cette semaine c’est l’Euro 2016 qui a intéressé toute la Chine. On peut dire que c’est le sport national. Certains ont négocié avec leurs patrons ou ont posé des vacances pour regarder les matchs de la compétition. Les billets au marché noir s’échangent à des sommes mirobolantes. On en est déjà 2,8 milliards d’impressions pour le match France – Islande.

L’équipe islandaise a séduit les Chinois mais a aussi soulevé beaucoup de questions. Parce qu’ils ont découvert que ce pays n’avait que 330 000 habitants. C’est dérisoire pour eux ; Shanghai en compte 25 millions. Ils ont beaucoup admiré mais n’ont pas compris comment un pays avec si peu d’habitants pouvaient aller aussi loin et perdre avec beaucoup d’honneur face à la France. Et comment leur pays ne pouvait pas réussir au niveau international.

Ils ont posé beaucoup de questions sur leur équipe nationale. Travaillent-ils vraiment ? Ils se comportent comme des stars, épousent des vedettes et gagnent beaucoup d’argent mais sont-ils si bons ? Et on sait que le gouvernement investit beaucoup pour le football en Chine, Xi Jinping a même shooté dans un ballon et a fait construire des stades dès le lendemain en Chine.

Beaucoup de Chinois se sont ensuite intéressés à l’Islande. Et on peut penser que cela va amener beaucoup de tourisme en Islande.

La source ici 

HOT BRAND : ANT FINANCIAL

La HotBrand cette semaine c’est Ant Financial. Cela a appartient à Alibaba, et Ant Financial a fait plus de 40 millions de média impressions sur Sina Weibo avec une activation un peu à l’instar de ce qu’avait fait Google avec AlphaGo, le robot en intelligence artificielle qui avait battu au jeu de Go le champion du monde.

Alibaba à travers Ant Financial a créé un logiciel de reconnaissance faciale, qui deviendra très importante dans le banking. WeBank, le volet banque de WeChat, a déjà lancé le sien cette année pour accorder des prêts. L’expérience est donc très simple, c’est encore un affrontement entre machine et humains. Ils ont invité un homme censé être très intelligent car il a gagné Super Brain, un TV show chinois. Ils l’ont mis face à 150 visages pendant 20 minutes, puis une personne entrait dans la pièce puis il devait se rappeler son nom parmi les photos qu’il avait vues précédemment. L’humain a gagné, la machine aussi.

Deuxième épreuve, même chose mais avec 300 visages. Les deux gagnent encore.

Pour complexifier la troisième épreuve, des portraits d’enfants ont été soumis aux deux participants. Notre héros national a donc observé les visages pendant 20 minutes puis un adulte est entré dans la pièce et il a dû reconnaître quel enfant il était il y a quelques années. L’humain a trouvé , mais pas la machine. Sentiments partagés car l’humain a été supérieur à la machine cette fois donc c’est toujours gratifiant d’une certaine façon. Et en même temps petite pointe d’amertume puisque la technologie chinoise n’a pas réussi à battre l’humain alors que la technologie américaine oui.

La source ici

HOT POST : LES ENSEIGNES CHINOISES

Le HotPost cette semaine est à propos des enseignes chinoises et plus précisément les typographies. Cela a fait 100 000 vues sur WeChat, qui est le plafond de vues sur l’application. Un KOL (Key Online Leader ou influenceur, NDLR) a critiqué les enseignes chinoises des magasins. Et cette sorte de brouhaha visuel très lumineux, énorme, très coloré que l’on voit dans toutes les grandes rues des villes chinoises. Il a critiqué le manque de goût sur ces enseignes, ce trop plein d’agressivité à la différence de la sobriété des enseignes en Occident.

Il a été plutôt suivi par la jeunesse éduquée, urbaine présente sur Internet qui comprend le propos. Mais il a aussi été très critiqué par une partie de la population qui a affirmé qu’il critique en réalité la culture chinoise et leur esthétique. Ils aiment ces couleurs et les typographie voyantes. Cela fait partie de leur culture et héritage, et ils en sont fiers.

La source ici 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s