Colloque « l’Empreinte culturelle des marques »


colloque empreinte culturelle des marques
Sharing is rolling !Share on Facebook17Tweet about this on TwitterShare on Google+3Share on LinkedIn1

Dans le cadre du lancement officiel du livre Brand Your Morocco, les éditions Langages du sud ont organisé un second événement sur les marques : Brand Your Moroccan Culture, le 11 février 2016 à la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc à Rabat, en partenariat avec le Ministère de la Culture. Cet évènement fait suite au colloque de janvier 2015 sur le thème « Bâtir des marques puissantes aujourd’hui au Maroc ».

Ce cycle de conférences a traité du rapport entre marques et culture, avec des intervenants de renom qui ont apporté leur expertise. Ils ont abordé l’importance du patrimoine immatériel dans la marque pays et de sa nécessité pour développer et enrichir les marques marocaines. La Chine a été mise à l’honneur comme un exemple réussi de cette stratégie de marque appliquée aux pays émergents.

Cette journée fut également une invitation à faire un voyage poétique grâce à la lecture de poèmes. La culture est en effet une constituante importante de la marque Maroc. Le monde artistique est en lien constant avec le monde des marques. L’objectif était de valoriser les jeunes artistes marocains et leur perception des marques et de la marque Maroc via un concours organisé à cette occasion. Photographie, Musique, Arts plastiques, Pop Art : 58 candidats ont été présélectionnés et les lauréats ont été primés lors de cette journée. Leurs œuvres resteront exposées durant 3 jours, à partir du 11 février 2016. Un concert live a été donné par les candidats musiciens lors du cocktail de clôture.

Les conférenciers

HICHAM LAHLOU, figure emblématique du design nouvelle génération, fait partie depuis deux décennies, des signatures du design mondial et de la création. Hicham Lahlou fête en 2015 ses 20 ans de parcours. Souvent surnommé fer de lance du design contemporain au Maroc, il est une personnalité reconnue sur le continent Africain et dans le Monde Arabe, il signe des collections pour de prestigieuses marques à l’international, telles que DAUM, Ecart International, Lip, Aquamass… Le projet Africa Design Award & Days (ADA & ADD) qu’il fonde en 2014 et dirige le place en leader du design africain. En 2015, Il est nommé co-commissaire de l’exposition de design AKAA African Art & Design Fair (Also Known As Africa) pour l’édition 2016, aux côtés de l’Américain Aaron Kohn Fondateur du African Museum de Johannesburg. 2015 représente pour lui une entrée dans de prestigieux musées, le « Vitra Design Museum en Allemagne » ou encore le « Guggenheim Museum Bilbao ». Il figure notamment parmi les membres du comité consultatif de l’exposition « Making Africa ». Il vient de recevoir la distinction de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres par la République Francaise.

CATHERINE BECKER, a commencé sa vie professionnelle en tant que professeur agrégée de Philosophie en France, et à l’étranger, à Singapour puis à New-York. Après des terrains d’ethnologie en Indonésie et au Sri Lanka, elle passe une année de post-doc à Berkeley. Sa passion pour les sciences humaines et le respect des différences l’amèneront vers l’étude d’éléments culturels intrinsèquement liés au monde contemporain: les Marques. Capter les signes du contemporain, analyser les tendances et les mettre en écho avec les marques, saisir les tensions des pays émergents pour en valoriser le sens et promouvoir ou critiquer le rôle des marques dans cette ébullition nouvelle du 21e siècle, est l’enjeu actuel de sa vie professionnelle, par la création de cet Institut de recherche et de communication Metis, à Shanghai depuis 2010.

STÉPHANE BORRAZ est enseignant en marketing du luxe et doctorant à l’IAE de Paris. Il a exercé des fonctions managériales dans le secteur du luxe et sur le marché de l’art. Diplômé du Master de Recherche en Management des Organisations et du MAE – IAE de Paris, du Master Droit – prépa ENA IEP de Paris et de l’Ecole du Louvre, ses travaux portent sur le marketing des maisons de luxe et la culture de consommation. Son domaine d’expertise s’étend à plusieurs axes tels que le comportement du consommateur (Consumer Culture Theory), le management de la marque, le marketing de luxe et le marché de l’art.

MOHAMED AMINE KABBAJ a terminé ses études en architecture à l’UP8 à Paris. En 1992, il a ouvert son propre cabinet d’architecte avec deux associés. Il est président de l’ONG «Tamesloht 2010» qui soutient le développement économique et social dans un village situé à vingt kilomètres de Marrakech. Il est un collectionneur d’art contemporain et a été commissaire de plusieurs expositions, comme «Animal Dream» en marge de la Marrakech Art Fare en 2009 et la «Biennale Off» en marge de la 4e édition de la Biennale de Marrakech en 2012. Il supervise la 5e édition de la Biennale de Marrakech en tant que Vice Président exécutif puis Président exécutif pour celle de 2016. Possédant plusieurs hobbies, Amine a participé à 11 Marathons des Sables.

Sharing is rolling !Share on Facebook17Tweet about this on TwitterShare on Google+3Share on LinkedIn1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :