#FREDINCHINA – Le buzz de la semaine : la victoire de Trump vu par les chinois

Blog Fred in China repris dans le Petit journal de Shanghai

 

Le rendez-vous social-media indispensable pour connaître et comprendre le premier marché du monde. #FredinChina est la chronique hebdomadaire animée par Fred Raillard, Président, Co-fondateur et Chief Creative Officer avec Farid Mokart de FRED & FARID, premier groupe français indépendant de communication digitale basé à New York, Shanghai et Paris.

HOT TOPIC : DONALD TRUMP

Le Hot Topic cette semaine c’est bien évidemment la victoire de Donald Trump qui a fait beaucoup de bruit en Chine. Les Chinois ont suivi attentivement cette élection. Les netizens ont massivement supporté Donald Trump car c’est un personnage qui les fascinait, les faisait rire, qui était Hot Topic n°1 à chaque prise de parole. Et il était tellement aux antipodes de l’image de l’homme politique en Chine qu’il les a marqués.

Sa victoire a fait 300 millions de média impressions sur Weibo et plus de 150 000 discussions. Finalement, on a vu sur la toile un sentiment très différent de celui précédant les résultats des élections. L’engouement et l’enthousiasme que Trump suscitaient était aussi dû au fait que les Chinois n’y croyaient pas. Ils l’aimaient parce qu’ils pensaient qu’il ne pouvait pas gagner finalement. Maintenant qu’il a gagné, le sentiment est différent. Son comportement pendant les élections irascible, brutal, son franc-parler sont des choses qui inquiètent les Chinois sur le plan de l’économie. Ils se demandent comment il va gérer les relations entre la Chine et les États-Unis et les conséquences que ses décisions pourraient avoir par la suite sur l’économie en Chine.

De vraies inquiétudes donc de la part des Chinois après cette période d’euphorie et d’amusement. Mais également quelques blagues qui ont circulé dans toute la Chine avec le choix entre trois bulletins de vote : Trump, Clinton et Xi Jinping. Aussi une histoire très amusante : un fabricant de drapeaux, car les drapeaux de la campagne étaient bien évidemment fabriqués en Chine, a raconté qu’il aurait mieux valu l’écouter plutôt que les sondages. Parce qu’il savait qu’il avait vendu beaucoup plus de drapeaux de Donald Trump que d’Hillary Clinton.

Source


HOT BRAND : HEILAN HOME

La Hot Brand cette semaine est une marque complètement pourrie, je cite les millennials. C’est une marque de vêtements qui vient de province et qui s’appelle HLA. Les millennials trouvaient les vêtements moches, mais surtout la marque, plutôt fière de ses produits, lançait des campagnes confiantes avec des mannequins juste passables utilisant des couleurs tranchées. C’était gênant pour les jeunes qui maintenant ont une culture visuelle. Cette marque représentait l’anti-cool et c‘est très intéressant car elle a réussi en une seule campagne à compléter inverser la tendance et se faire adorer des millennials.

Ils se sont associés à un designer chinois très en vogue qui s’appelle Xander Zhou pour qu’il confectionne sa collection, à l’instar de H&M avec Kenzo. Mais ce qui était fascinant c’est de voir à quel point les millennials chinois ne sont pas rancuniers. Ils peuvent abandonner une marque très vite mais également très vite la reconsidérer sur un partenariat judicieux. Il est également intéressant de voir que cela n’a choqué personne que cette nouvelle campagne n’ait aucun rapport avec ce que fait HLA d’habitude. Il existe beaucoup moins de souci de plateforme de marque en Chine, c’est très tactique.

Cette collection et cette campagne ont donc été adorées par les jeunes avec des photos très amusantes où l’on voit des jeunes faire la queue devant les boutiques HLA. En un seul coup, la marque a renversé son image. Sur la toile les commentaires étaient dithyrambiques, ils sont devenus fans de la marque et sont impatients de voir la suite.

Source


HOT POST : DUST MY SHOULDERS OFF

Le Hot Post cette semaine est celui d’une chanteuse chinoise, Jane Zhang qui a lancé un single avec Timbaland. Le titre s’appelle Dust My Shoulders Off, le réalisateur du clip est chinois. Et le rendu est très créatif. Le clip se déroule dans un musée avec la chanteuse au téléphone avec ce qui semble être son patron qui est terrible et lui hurle dessus. Elle se confond en excuse. Et soudain elle va s’extraire du monde réel et se retrouver à l’intérieur d’une oeuvre d’art. Un peu comme dans Alice au Pays des Merveilles. Elle va voyager de tableau en tableau, de l’univers de Vincent van Gogh à celui d’Edward Hopper. Ils ont de plus ajouté dans le clip des éléments de la pop culture US comme Men in Black, Tyson arrachant l’oreille de son adversaire Evander Holyfield. L’ensemble est complètement fou, délirant et original. Surtout pour une chanteuse chinoise car beaucoup de chanteurs chinois ici se conforment aux clichés des clips.

Ce clip a été adoré par les jeunes. Il s’agit encore de cette jeune génération qui est en attente d’originalité, de choses nouvelles. Et ils le récompensent car les commentaires sont très bons autour de ce clip.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s