ANN NIU, PEINTRE A SHANGHAI – Une artiste qui rayonne d’ondes positives !

Par Delphine Gourgues,

pour Le Petit journal de Shanghai

Dans le cadre de Microcosm, son exposition en cours à la magnifique galerie ArtCN, Ann Niu nous a fait l’honneur de nous recevoir dans son atelier à Shanghai. Nous y avons découvert une artiste chaleureuse, à la joie communicative, qui aime partager sa passion artistique. Après quelques années passées à l’étranger, Ann Niu est revenue vivre à Shanghai, pour participer pleinement à l’expansion de l’art contemporain chinois. De renommée internationale, elle a exposé en Chine, au Japon, à Hong-Kong, à Singapour, en France, aux Pays-Bas, en Australie… Elle est aussi collectionnée par le National Art Museum de Singapour, par la banque privée HSBC et par des collectionneurs privés dans le monde entier. Portrait d’une femme généreuse, toujours en ébullition créative, et totalement dévouée à son art.

 

Toute une vie consacrée à l’art

Née à Shanghai il y a une quarantaine d’années, Ann Niu est « tombée » dans l’art quand elle était petite. Elle étudie la peinture à l’encre dès l’âge de cinq ans, la calligraphie, la gravure de sceaux, puis la peinture à l’huile. Au début des années 90, elle part étudier au Japon à la Musashino Fine Arts University. « La Chine avait ouvert ses portes. Notre génération voulait partir découvrir le monde ! A commencer par le Japon… ». Une fois son diplôme en poche, elle commence à travailler dans l’art et le design, au Japon puis en Corée. C’est alors qu’elle décide de partir aux États-Unis, pour y tenter sa chance et vivre pleinement de sa passion. Mais en quête d’identité, elle ne trouve pas de réelle réponse aux États-Unis. Elle décide donc en 2000 de revenir à Shanghai : « Je voulais faire vivre ma peinture dans mon propre pays ! ». Une décision qu’elle ne regrette pas, puisqu’elle y découvre une activité artistique très intense, bouillonnante d’initiatives et qu’elle y fait de belles rencontres (dont Anne-Cécile Noïque, aujourd’hui à la tête de la galerie ArtCN !).

Ses maîtres-mots : Intuition et positivisme ! 

Sa mère, professeure, lui a toujours laissé beaucoup de liberté. Grâce à elle, Ann Niu est en permanence à l’écoute de ses sentiments et intuitions. Et elle sait qu’apprendre à décider, fait partie de l’apprentissage. « Quand on est jeune, on fait des choix, on se trompe, mais c’est cela qui forme l’esprit et nourrit son expérience ! ». De plus, Ann a à cœur d’exprimer par son art sa vision positive de l’existence, malgré ses souffrances personnelles, comme de ne pas avoir pu donner la vie par exemple. « La vie est pleine d’embûches, » nous confie-t-elle, « mais il faut se battre, garder espoir ! Je suis née un 8 avril, comme Bouddha, et le bouddhisme, à ses origines, demande aux hommes d’être heureux et reconnaissants. La vie m’a été donnée par ma mère, cela ne sera pas éternel donc il faut en profiter et la magnifier ! ». C’est cette force intérieure qui aide Ann à toujours aller de l’avant, à s’exprimer pleinement à travers ses peintures et à délivrer un message d’espoir.

De l’art des lignes et des courbes

Si Ann excelle en calligraphie, elle a aussi toujours cherché à être moderne, avant-gardiste ! Francis Bacon est d’ailleurs un des artistes qui l’inspirent le plus, par ses tourments intérieurs. Elle sait qu’elle est douée pour les « lignes », elle en fera donc sa « pâte personnelle », mais de façon totalement renouvelée. Mix des traditions chinoises, de la calligraphie, de l’esthétique japonaise, ses toiles sont souvent pleines de longues courbes sinueuses, de formes enchevêtrées, reflet de ses sentiments et de sa personnalité. « Let your lines work » est sa devise…

Son inspiration est permanente, la vie trépidante shanghaienne, les échanges avec ses amis, les scènes de rues… Mais Ann a aussi besoin de se vider la tête, de se ressourcer, dans le calme qu’elle va régulièrement rechercher dans les montagnes, retrouvant la simplicité et la pureté des temples de Kyoto par exemple. Et de voyager aussi, de voir d’autres artistes, de se nourrir d’autres cultures…

Un processus créatif à l’image de sa personnalité, complexe et riche !

Sa passion première est la peinture et Ann crée d’abord et avant tout pour elle seule. Le matin de préférence. Certains font du tai-chi au réveil, elle, elle peint, avant de reprendre contact avec la réalité… Elle s’adonne aussi parfois à la céramique en réalisant des services à thé par exemple. Elle crée aussi des bijoux et pratique la calligraphie, sur les noms de ses amis notamment.

Pour sa peinture, Ann démarre toujours par un dessin à l’encre sur papier, puis elle passe ensuite à la peinture sur toile. Son atelier, qu’elle considère comme un laboratoire, où elle fait sans cesse des tests, est donc riche en « brouillons » et esquisses. Pour elle, chaque peinture est comme un enfant, il y a la grossesse où l’on y pense sans cesse, puis l’accouchement, la création, qui peut durer des jours et des nuits ! « Après, on est épuisé, et il faut lui trouver un nom… Puis on passe à ses frères et sœurs, pour une série, ou au projet suivant ! ». Et son style, quel est-il ? Il est multiple, parfois très coloré, parfois dans les tons beige-gris-noir-blanc. Ses œuvres sont, selon les séries, figuratives ou abstraites. Elles peuvent représenter des êtres humains, comme sa série Songs of Peony par exemple. Cette série met en scène des femmes, répondant partiellement à la question existentielle que se pose Ann, « qui suis-je ? ». D’autres œuvres, comme  les scholars’ stones (« Rochers de Lettrés »), représentent de la matière vivante et naturelle et font écho à la question de nos origines, « d’où venons-nous ? », tout aussi cruciale pour l’artiste. Le point commun de tout cela est ce tracé des lignes et contours si particulier et envoûtant. Et côté format, Ann préfère personnellement les petits formats carrés, plus spontanés selon elle, plus proches de son intuition initiale.

Exposition Microcosm d’Ann Niu à la galerie ArtCN

Cette série représente des « Rochers de Lettrés » de la province de Jiangnan, c’est-à-dire aux abords de la rivière Yangtze, Shanghai, Suzhou, Hangzhou, Nanjing… Ces roches naturelles sont de véritables trésors en Chine, partie intégrante de la vie quotidienne, dans la nature, les jardins, et considérées comme vivantes… Leur noblesse inspire le respect.  Ann Niu a voulu faire honneur à ces rochers de sa région natale, symboles de son identité. Mais de nombreux maîtres ont déjà représenté ces minéraux, elle voulait donc faire quelque chose d’original et de très personnel. Elle aura eu besoin de trois ans pour aboutir à ce résultat. Les couleurs grises, bleutées et beiges de la roche et de l’eau sont très présentes, avec parfois des touches ou des fonds de couleurs plus vives qui tranchent parfois, et des inscriptions de numéros à l’encre, comme pour recenser ces nombreuses pierres… Magnifiquement mises en valeur dans la galerie ArtCN, ces toiles de diverses tailles sont à la fois mystérieuses, poétiques et très modernes, dégageant une énergie  palpable.

Mercredi 7 décembre à partir de 19h, rendez-vous à ArtCN pour écouter l’artiste Ann Niu dialoguer avec Julie Chun (historienne d’art) et Charlie Wang  (journaliste et coordinateur au MoCA de Shanghai) autour de son travail sur les « Rochers de Lettrés ».

Exposition jusqu’au 30/12/2016, ArtCN Gallery : 423 Guangfu Rd. Tous les détails dans notre agenda.

Pour conclure Ann Niu nous confie qu’elle a énormément appris sur son propre pays depuis qu’elle y est revenue, et que la rencontre entre son expérience de l’esthétique occidentale et ses racines chinoises prend maintenant toute sa dimension. Et elle envisage une prochaine série mixant portraits d’êtres humains et roches. À suivre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s