Marvel contre du rap, un suicide et une déclaration d’amour

Shanghai

#FRENCHINCHINA –

in Le petit journal de Shanghai 15 septembre

 


Le rendez-vous social-media indispensable pour connaître et comprendre le premier marché du monde. 
#FrenchinChina est le podcast hebdomadaire de l’agence FRED & FARID, qui analyse les médias sociaux chinois pour en tirer des grandes tendances sociétales. C’est l’outil indispensable pour comprendre et aimer la Chine d’aujourd’hui.

 

 

HOT TOPIC : Le suicide d’une femme enceinte

Une femme enceinte s’est donnée la mort en se jetant par la fenêtre de sa chambre d’hôpital. Elle attendait son accouchement. Ce drame a évidemment suscité une grande émotion à travers la Chine.

Cette femme s’est suicidée en raison des douleurs qu’elle ressentait, qu’elle jugeait insupportables. Alors même qu’elle avait officiellement demandé une césarienne qui lui a été refusée par son mari et l’hôpital. Ce qui a donné une ampleur nationale à cette histoire (plus de 200 millions de vues, 630 000 discussions) est surtout la place des femmes dans la société chinoise et leur liberté, leur droit de disposer de leur corps comme elles l’entendent.

Au delà de l’indignation autour du comportement du mari, on a entendu s’élever un très grand nombre de voix visant à remettre en cause le modèle traditionnel qui fait du corps de la femme un simple véhicule ayant pour simple but de transmettre le digne représentant de la famille. Les internautes demandent au contraire l’auto-détermination et la capacité des femmes chinoises à choisir le mode d’accouchement correspondant le mieux à leurs envies.

Cette histoire, si triste soit elle, doit être vue comme un élément important dans l’avancée de l’égalité homme-femme en Chine.

Source

HOT BRAND : Marvel vs Rap

Cette semaine ce n’est pas une marque qui a fait parler d’elle à cause d’une de ses actions mais qui a générée un extraordinaire mouvement de sympathie alors qu’elle n’avait absolument rien demandé.

Tout a commencé lorsque le rappeur PG One, qui se fait appeler également Magneto, a gagné l’émission utlra populaire The Rap of China. Après sa victoire les contenus liés à Magneto ont fait explosé les algorithmes de recherche des plateformes les plus populaires à commencer par Baidu Search et BiliBili, la plateforme vidéo très populaire chez les millennials. Le problème est que Magneto est également le nom d’un personnage bien connu des amateurs du comic X-Men de Marvel. Et les fans de cette série ont commencé à s’énerver très sérieusement sur Weibo car ce buzz rend difficile désormais l’accès aux contenus de leur personnage préféré.

Il y a donc eu pendant quelques jours une petite guéguerre bon enfant entre les fans du rappeur et du super-méchant de Marvel. Mais l’histoire a pris une autre ampleur qui a provoqué près de 38 millions de vues et 520 000 discussions lorsque l’administratrice gérant le super hashtag #Magneto sur Weibo permettant de recenser l’intégralité des contenus liés au sujet a purement et simplement décidé d’effacer tous les contenus liés au personnage de Marvel. Les fans se sont alors pris d’une colère folle et ont décidé de recenser l’intégralité des violations de copyright commises sur Magneto et d’envoyer à Disney cette liste dans laquelle figurait aussi des communications pour Estée Lauder et McDonald’s.

La grande leçon de cette histoire reste tout de même l’émergence de débats publics dans la sphère sociale chinoise sur la notion de copyright et de propriété intellectuelle essentiels au développement de l’art et de l’innovation.

Source

HOT POST : Une déclaration d’amour sur un toit

Le Hot Post de la semaine nous vient d’une pratique très répandue chez les millennials chinois, le cutdown. Il s’agit d’une pratique très répandue dans les émission de télévision japonaise. On y voit un garçon de 14 ans monter sur le toit de son école pour déclarer sa flamme à l’une de ses camarades de classe. Mais la belle en question ne l’entend pas de cette oreille et répond devant les caméras de télévision ainsi qu’à toute l’école amassée devant l’immeuble pour l’occasion qu’elle est flattée et absolument désolée mais qu’elle a déjà un petit copain.

La vidéo est touchante et amusante mais ce qu’il y a d’intéressant est la mécanique de « viralisation ». Ce qui a permis à ce post d’être partagé plus de 70 000 fois est le fait qu’un grand nombre d’individus ayant dépassé l’âge de l’adolescence ait reposté la vidéo sur les comptes de leurs anciens camarades de classe. Pourquoi ? Il faut savoir que les relations entre les adolescents et la découverte des sentiments amoureux sont bannis des enceintes de l’école par les parents, professeurs et l’administration scolaire chinoise au motif que de telles relations sont jugées pernicieuses voire dangereuses pour la concentration des étudiants et de les détourner de l’apprentissage du savoir.

En partageant cette vidéo avec leurs anciens camarades de classe avec des commentaires du type « à notre époque on n’aurait même pas pu se retrouver dans une situation pareille”, ces jeunes adultes se rendent compte des conditions difficiles dans lesquelles les adolescents découvrent la vie amoureuse, et sont ravis de voir que ces conditions s’assouplissent. Ils sont heureux de l’évolution positive pour l’éducation et la société chinoise.

Source

Retrouvez la chronique du 7 septembre 2017 de #FrenchinChina

Merci à Zhuomin Qin, Feng Huang, Jalila Levesque, Jules Chaffiotte, Radouane Guissi, Ying Zhang, Aliou Maro, Louis Caudevilla, Dushan Karageorgevitch, Mathieu Jolivet, Jing Qian, Antoine Robin, Émilie Ohana, Zhejun Li, Vincent Arassus et Green United Music Asia pour leur participation à cette chronique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s