La marque rouge c’est…

DSC_0087

La marque rouge c’est…

La Marque Rouge, c’est…

La marque rouge, c’est la trace de rouge à lèvres qui reste sur la joue de l’enfant le matin ou de l’amant trahi, le genou rougi, l’écorchure, le rouge de Louboutin contre celui d’Yves Saint Laurent…

La Marque rouge, c’est l’Orient, c’est la Chine bien sûr, c’est le soleil qui se lève et qui se couche si tôt, c’est les 7 rouges du Pavillon Chinois a l’Exposition Universelle.

La marque rouge en Chine, c’est le drapeau qu’on brandit, c’est l’étoile, c’est le pull rouge de cette femme au milieu d’un océan de vieux hommes en Bleu de Chine; c’est le petit livre rouge, c’est le foulard des écoliers, le brassard des responsables ou le tampon en signature, cravate et sourire rouge. Mais c’est aussi le sang du doigt coupe pour se rappeler Tiananmen ou les morceaux de viande sanguinolente dont se couvre Zhang Huan pour courir dans New York.
La marque rouge c’est aussi Mac Donald ou Coca Cola, c’est le swoosh de Lining, c’est Dior dans son désir de vie et de passion. La marque rouge c’est l’ivresse de la passion et du luxe, des soies flamboyantes, de la Ferrari devant le Peninsula, c’est l’exubérance jusqu’au chaos. La marque rouge c’est la tache, le coup de pinceau ou la tache de rouille. La marque rouge c’est le caractère qui dit « non », ou « à détruire ».
La marque rouge, c’est toutes ses traces dans la ville, sur les murs, ces petits mots laisses sur des portes, ces tampons effaces, ces chiffres perdus.
La marque rouge c’est ce qui t’empêche d’avancer, qui te retient, qui fait que la tache ne part pas. la marque rouge, c’est l’histoire et les douleurs que le sujet incorpore, comme il incorporait les slogans politiques.
La marque rouge c’est la révolution et l’oubli de la mémoire rouge; c’est le fil rouge entre les personnages de Xiaogang qui raconte les liens qu’on aurait aimé oublier; c’est le sang qui monte au cerveau des nouveaux écorchés des artistes émergents de Marc Quin ou de Zhang Fenzi, c’est l’empreinte…
La marque rouge, c’est aussi les princes rouges, les nouveaux princes de toutes les contradictions.
La marque rouge c’est l’énergie, celle de l’espoir des lendemains qui chantent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :